google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Accueil / ACCUEIL / Mory KANTÉ : Le griot électrique n’est plus !

Mory KANTÉ : Le griot électrique n’est plus !

Grand artiste chanteur et musicien guinéen, le géant Mory Kanté est décédé à l’âge de 70 ans des suites d’une maladie chronique. 

Mory Kanté était une figure incontournable de la musique africaine mandingue. Souvent habillé en blanc avec une voix immédiatement reconnaissable, sa musique était toujours swinguante, mélodique et vivifiante. Griot électrique avec sa Kora toujours sur scène, Mory Kanté était l’auteur de la célèbre chanson Yèkè Yèkè.

Yèkè Yèkè le tube Mystérieux des années 80 !

Oui, on ne peut parler de Mory Kanté sans parler de son single Yèkè Yèkè, considérée d’ailleurs comme la chanson la plus mystérieuse des années 80. En plus d’être dansée dans les clubs les plus huppés du monde, Yèkè Yèkè a été repris dans plusieurs autres langues. Du mandarin, au français en passant par l’anglais, l’espagnol ou l’allemand, plusieurs autres chanteurs ont remixé ce titre de Mory Kanté. Yèkè Yèkè est la première chanson africaine à se vendre à plus d’un million d’exemplaires, numéro un européen en 1988 ce qui a permis à son auteur de faire des tournées dans les 4 coins du monde. Le single est un extrait de son 3e album “Akwaba Beach” produit par Nick Patrick.

Un Griot électrique !

Mieux connu comme chanteur avec sa voix qui continuera de nous bercer, Mory Kanté était aussi un griot qui jouait parfaitement la Kora, la guitare et le balafon. Issu d’une famille griotte de père et mère, Mory a commencé son éducation traditionnelle avec son père Elhadj Djelifodé chef des griots de Kissidougou. L’un des plus jeunes d’une fratrie de 38 enfants, Mory a appris à jouer au balafon un instrument emblématique de la famille Kanté. Il a intégré le groupe Rail Band en tant que musicien balafoniste et guitariste avant de devenir lead vocal

Une légende guinéenne !

En Guinée, rendre hommage à nos gloires pendant qu’ils vivent encore est une chose très rare. L’auteur de “la Guinéenne” a été reconnu par les J awards (une cérémonie de récompense de la jeunesse guinéenne) comme une référence en baptisant sa catégorie culture «Prix Mory Kanté», Mory Kanté a également été décoré par l’actuel chef d’État guinéen le Pr. Alpha Condé avant de bénéficier d’une indemnité mensuelle . Par contre, l’artiste repart aujourd’hui avec un rêve qu’il n’a pu accomplir. Celui de faire un concert 100% live avec ses musiciens dans son pays natal.

Mamadou Saliou BARRY

www.visionjeunes.com

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0