Home / ACCUEIL / Eli Kamano livre ses sentiments après sa libération
Eli Kamano livre ses sentiments après sa libération

Eli Kamano livre ses sentiments après sa libération

Le dimanche 19 février, le reggae man guinéen Elie Kamano a été interpellé par la gendarmerie devant son domicile et transféré au PM3 de Matam. Libéré dans la journée du lundi 20 février et placé sous contrôle judiciaire, l’artiste a bien voulu accorder ce mardi 21 février un entretien exclusif  au site Guineenews.org après ses 48 heures de détention.

Pour l’artiste, son arrestation ne sortait pas de l’ordinaire :”dès que j’ai aperçu des pick-up arrivés avec une voiture personnelle devant, j’ai compris que c’était pour m’arrêter”. Je n’ai pas ressenti de peur car, je sais que nous sommes dans un Etat où des choses comme cette interpellation, peuvent arriver et ce n’était pas ma première fois. Quand on mène une telle lutte, il faut s’attendre à tout, à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit. Il faut s’attendre à ce qu’on tombe sur vous. Donc dans de pareilles situations, on ne peut pas confier son destin à la peur”.

Revenant sur sa première nuit en prison, Elie Kamano affirme qu’il a eu des  larmes aux yeux. Car, soutient-il, la situation de la Guinée lui fait trop ‘’pitié’’ et en même temps du réconfort. Parce que simplement, dira-t-il, la cause pour laquelle il faisait la prison était vraiment ‘’noble”.

Après sa libération, le reggae man Elie nous a confiés qu’il avait le sentiment d’avoir accompli des actes comme l’ont fait le capitaine Thomas Sankara et Patrice Emery Lumumba.

Commenter

Commenter

l'info Guinée

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*


*

Scroll To Top