Accueil / ACCUEIL / Fête de la musique : Ce qu’en pensent  artistes et  acteurs du milieu

Fête de la musique : Ce qu’en pensent  artistes et  acteurs du milieu

Le monde de la musique fête en ce 21 juin son 35ème anniversaire. Partout à travers le monde sont prévus des concerts pour célébrer la fête. La Guinée ne connaîtra pas la même ferveur qu’il y a ailleurs en raison du mois de ramadan. Ce pendant artistes et acteurs  du domaine nous parlent de la signification cette journée.

Tous regrettent la coïncidence de la journée avec le mois de pénitence musulman. Cela d’autant plus que la Guinée est un pays à dominance musulmane. Donc pas de grand concert qui aurait pu réunir plusieurs artistes.

« C’est un anniversaire pour nous les musiciens, artistes et pour tous nos fans. Mais malheureusement cela tombe dans le mois de ramadan. Donc on  ne peut pas donner de concert. » déclare Pap sy  du groupe BND.

Outre l’aspect festif, cette journée est une occasion pour  camper sur la situation de l’industrie musicale en Guinée. Ce est d’autant nécessaire que la musique guinéenne se porte mal.

« C’est une occasion pour tout artiste de faire le bilan de son parcours  et de faire une  projection  » lance Antoine Flingo

Grand acteur de la culture guinéenne, Ansoumane Diéssira Condé a rappelé les années de gloire de la musique guinéenne et insiste sur la nécessité d’une grande réflexion autour de l’industrie de la musique de manière globale.« Des années 50 jusqu’en 1984, la Guinée était connue dans le monde entier à travers sa culture. Notamment sa musique et sa danse. Aujourd’hui il y a nécessité pour tous les acteurs du domaine surtout de la musique, de faire le bilan et de voir comment relancer ce secteur. »

Pour donner ne serait-ce que une petite couleur à la fête, se tiendra ce soir au centre culturel franco guinéen un concert.

Un flop à signaler tout de même pour cette journée en Guinée. Jusqu’à l’heure où nous publiions ceci, il n’y a pas eu à notre connaissance, de déclaration officielle  du ministère de tutelle. Ramadan n’empêche quand même.

Pierre Fatewa DIAWARA

Visionjeunes.com

 

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0