Accueil / ACCUEIL / Eddy Kenzo à Conakry: Fadjidi explique l’état d’avancement du projet!

Eddy Kenzo à Conakry: Fadjidi explique l’état d’avancement du projet!

La star de la musique ougandaise Eddy Kenzo est attendue à Conakry pour le 04 juin prochain, après le report de son concert du 31 janvier dernier. A cette occasion, votre quotidien électronique visionjeunes.com et le site d’informations Kalenews.org ont reçu le promoteur de ce spectacle en même temps artiste FADJIDI, qui nous explique dans cet entretien exclusif les raisons qui font que vous ne devez en aucun cas rater ce spectacle.

Lisez !

K-VJ : bonjour FADJIDI

FADJIDI : bonjour

Votre structure PAP SOUL PROD présente le 04 juin Eddy Kenzo à Conakry. Dans quel contexte se situe cet événement ? 

C’est un remake. On avait prévu ce spectacle pour le 31 janvier dernier. On n’a pas pu l’organiser pour des raisons assez longues à expliquer. On a dit qu’il faut le faire parce qu’on a assez investi, il faut qu’on rentre dans nos fonds et surtout préserver l’image de PAP SOUL PRODUCTION, à partir du moment où nous l’avons annoncé, il va falloir réaliser cela. Sans oublier que l’artiste est assez aimé au pays. C’est aussi un cadeau que nous offrons au pays avant le mois saint de ramadan.

Pourquoi devrait-on participer à cet événement ?

Les deniers jours avant ramadan sont généralement festifs, c’est ce qui a fait que nous avons eu envie de faire profiter aux jeunes ce moment inoubliable avec l’artiste qui, selon nous fait le buzz au pays. Surtout il faut venir supporter le projet, parce que c’est une première pour PAP SOUL PROD et s’il est bien soutenu, il devient un point d’appui pour nous, afin d’aller de l’avant. On a fait un report, on a perdu de l’argent mais l’essentiel c’est le soutien du public pour venir rebondir.

Suite à l’annulation de la première date, avez-vous bénéficié d’un dédommagement ?

Pas du tout. Aucun dédommagement jusqu’au moment où nous enregistrons cette interview. Nous avons fait les démarches qui devaient être faites. Des lettres ont été déposées au ministère de la culture, pour expliquer comment tout s’est passé et jusqu’à quel point nous avons financé. Déjà, nous n’avions pas été informés officiellement de l’échec du spectacle. On l’a appris comme ça. En ce moment précis nous avions deux choix. Soit annuler le concert, soit le reporter. Nous avons choisi la deuxième option, parce que nous nous disons que tôt ou tard nous rentrerons dans nos fonds.

FADJIDI-EDDY-KENZO-300x225Où en êtes-vous avec le sponsor ?

GUINEE GAMES avant le report du spectacle était là mais n’avait pas encore mis de l’argent. C’est pourquoi je remercie beaucoup le directeur, qui n’avait aucune raison d’investir de l’argent à partir du moment où la première date a été décalée. Ils ont eu donc confiance en moi. Ils ont donné ce qu’il fallait, pas ce que j’attendais, pour que j’organise le concert. Je les remercie beaucoup.

Comment parvenir à un retour sur investissement ?

On n’a pas fait de tickets VIP. On a fait une entrée unique à 40 mille GNF. C’est après avoir beaucoup réfléchit. Certes, on a été tenté de mettre des tickets à 50 ou 100 mille, ou organiser un autre concert. Mais on a compris qu’il faut aller sur un terrain que tu maîtrises. On a payé l’avance de l’artiste pour un spectacle, c’est à nous soit de minimiser les dégâts et de voir tout ce qui est possibilité de rentabilité. On s’est dit qu’à un certain niveau d’entrée, on pourrait bien rentrer dans nos fonds. De toutes les façons c’est un calcul d’image pour l’instant. On a commencé avec une grosse pointure, ça dit tout sur la connotation qu’on veut donner à PAP SOUL PROD. On veut aller dans les grands évènements, dans de l’excellence, ce qui nous donne la foi en ce projet et on se dit que le public viendra.

Qu’en est-il de la participation des artistes locaux ?

J’avais entamé une démarche pour les têtes d’affiche (Soul Bangs, Instinct killers, blz…) J’ai eu des contacts avec certains managers dont je ne vais pas citer ici. Mais le premier que j’ai rencontré m’a démotivé carrément. Parce qu’il m’a demandé un cachet, le genre que l’on demande pour dire ‘’je ne viendrai pas’’. J’ai donc décidé, vu que c’est le spectacle d’Eddy Kenzo, d’évoluer sans pressions supplémentaires en associant ceux qui peuvent venir avec moi et surtout je suis assez dans les finances.

Craignez-vous des sabotages par rapport à tout ça ?

Nous sommes dans la positivité. Si on avait vu les choses sur cet angle, on n’aurait pas reprogrammé le spectacle. Dans la tête on est positif, on sait que tout ce qui arrive c’est ce que Dieu veut.

Merci FADJIDI et bonne chance !  

Merci à vous aussi.

Entretien réalisé par Alpha Mady TOURE et Mouctar Telly Diallo

 

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0