google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Accueil / ACCUEIL / La miss Guinée-France 2016 s’engage pour la lutte contre l’insalubrité!

La miss Guinée-France 2016 s’engage pour la lutte contre l’insalubrité!

L’insalubrité en Guinée devient un souci majeur pour tous les acteurs de la vie socio politique. C’est pourquoi, l’Association des Jeunes Guinéens en France AJGF a présenté ce lundi 9 mai 2016 à Conakry, le projet de la miss Guinée-France 2016, orienté vers l’amélioration de la gestion des ordures ménagères. La mise en œuvre de ce projet se focalisera sur trois phases.

La Guinée étant le 19ème pays le plus sale en 2011, se trouve confrontée à d’énormes difficultés en matière de gestion des ordures. Pour couper cette chaîne, l’AJGF accompagne la miss Guinée-France 2016 dans son projet d’amélioration de la gestion des ordures ménagères en trois phases. « Une campagne de sensibilisation de la population, la signature de partenariats avec des acteurs internationaux, la construction, l’aménagement et l’équipement de déchetteries en nombre suffisant afin que chaque mairie dispose d’un dépotoir à proximité », explique la miss Khadiza-Andréa Barry.

En collaboration avec Poubelle de Conakry, le représentant de cette firme pense que chacun peut assainir sa zone, « j’estime que chacun peut assainir sa devanture et mettre dans un lieu indiqué, ensuite le gouvernement devrait  créer des dépotoirs, c’est seulement le dépotoir de Concasseur qui est légal, il faudrait aussi avoir un ministère de l’assainissement pour la gestion des déchets », souhaite Fodé Imourane Traoré.

Le Président de l’ONG Sauvons la Guinée a lui aussi promis qu’il ne ménagera aucun effort pour aider la miss dans sa lutte contre l’insalubrité. « La fourniture de matériel pour les travaux d’assainissement et de nettoyage, la facilitation de la mobilisation des acteurs à tous les niveaux pour s’impliquer et accompagner le projet, la participation à toutes les activités d’assainissement et de nettoyage », entre autres.

Le projet de la miss  vient s’ajouter aux nombreux projets pour l’assainissement de la Guinée, une tâche qui sera un peu difficile quand on sait que  les principaux modes d’évacuation des ordures sont le rejet dans la nature, les espaces libres, les cours d’eaux, la mer, les caniveaux…

Hassatou Lamarana Bah

 

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0