Accueil / ACCUEIL / Les artistes de la musique pastorale se dévalorisent pour des miettes

Les artistes de la musique pastorale se dévalorisent pour des miettes

Ils sont nombreux ces artistes de la musique pastorale, talentueux, aimés et qui sont capable de drainer un grand public derrière eux. Mais aujourd’hui ces artistes perdent leurs valeurs à cause des veillés de nuit appelées « podha ». Comment et pourquoi ? Lisez vous comprendrez.

Aujourd’hui les fans de la musique pastorale ne sont pas sans savoir que des artistes se produisent dans différents centres de loisir du lundi au dimanche. Des centres de loisirs qui sont à la base de la perte de la valeur de ces artistes. Pour une rentré qui ne coûte pas plus de 15.000fg dans ces centres de loisirs. vous pouvez avoir accès pour voir en live votre artiste préféré . Ces artistes concernés par ce système de show informel sont souvent de grandes renommées. Ce sont par exemple, Lama Sidibé, Binta Laly, Petit Yero, Lega Bah, ou les jeunes Habib Fatako et Thierno Mamadou. Les amoureux de la musique pastorale prennent d’assaut ces lieux pour vivre le spectacle en live que donne la vedette du jour et le propriétaire des lieux lui empoche des millions sur lesquels l’artiste qui a drainé ce monde vers les lieux n’a même pas 5 % de la recette du jour.

Lama Sidibé est un exemple, de son vrai nom Mamadou Lamarana Sidibé, est le premier Africain à recevoir le trophée « Africain djembe Awards », un prix de récompense pour la promotion de la culture africaine aux Etats Unis. En 2005, la Croix-Rouge guinéenne lui a attribué le titre d’ambassadeur de l’institution. Aujourd’hui cet artiste passe d’un centre loisir à un autre pour ces veillées « podha » pour des mini cachets modiques.

A force de continuer dans cette lancée seront à même d’organiser des concerts et remplir, quand tout le monde sait où aller les voir à des prix dérisoires ?

Une bonne carrière suppose du professionnalisme. Et la rareté est une des qualité qu’un artiste doit avoir, car elle lui donne de la valeur.

Mamadou Alpha Balde                 

[email protected]

Visionjeunes.com

 

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0