Accueil / ACCUEIL / Grand bazar de Conakry: vers un report ou une annulation ?

Grand bazar de Conakry: vers un report ou une annulation ?

Le «Grand Bazar de Conakry pourrait ne pas avoir lieu cette année. Alors que les travaux de construction des stands s’accéléraient depuis quelques jours, le Président de la République, en a ordonné l’arrêt ce jeudi.

De report en report le Grand bazar de Conakry risque de ne pas se tenir cette année. D’abord, prévu à partir du 10 décembre, il avait été reporté au 20 du même mois. Puis reporté finalement à partir du 24 décembre. Hélas, il ne se tiendra pas à cette date non plus.

Alors que, électriciens, menuisiers, sont à pieds d’œuvre pour boucler les travaux avant le démarrage, coup d’arrêt. Le Président de la République se serait rendu en personne à l’esplanade du Palais du peuple, et aurait intimé aux organisateurs et l’administrateur d’arrêter les travaux. Pour cause, la tenue d’un concert le 29 décembre, pour marquer la fin d’Ebola en Guinée. «  C’est le Président lui-même qui est venu, ici ce matin pour ordonner l’arrêt des travaux. Parce que un concert doit avoir le 29 décembre pour Ebola » convie un membre de la structure organisatrice de l’évènement.

Pour l’heure, aucune autre date n’a été fixée. Le président aurait parlé d’un éventuel report. Mais pour les organisateurs, le timing ne se prête pas à un report. Cela d’autant qu’au mois de mars se tiendra la Foire internationale de Conakry. La tendance serait plutôt à une annulation pure et simple du « Grand Bazar » de cette année.

Il faut dire que c’est un coup de massue pour tous les acteurs qui y prennent part, à commencer par les organisateurs. «  C’était planifié. Et à la dernière minute comme ça, tout vole en éclat. Il y a déjà des partenaires qui sont venus faire la reconnaissance de leurs stands. C’est un coup dur pour nous », déplore un des organisateurs sous l’anonymat.

Coup dur surtout pour des commerçants étrangers venus de la sous-région, qui sont déjà sur place et qui s’étaient planifiés en fonction de la date du 24. « Oui on a appris que le Président de la république a ordonné le report de l’évènement. Pour nous c’est une grosse perte. D’abord le transport qu’on a payé pour venir ici. Et depuis qu’on est là, on est à nos propres frais. On aurait appris des organisateurs qu’il s’agira même d’un report. Si cela s’avérait, imaginez les pertes. » Se lamente Younouss artisan burkinabé.

En attendant confirmation d’un éventuel report ou d’une simple annulation, c’est déjà une nouvelle qui ne plaira pas aux mordus des fêtes foraines.

Pierre Fatewa Diawara
Visionjeunes.com

 

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0