Accueil / ACCUEIL / Djeliba 2015 : Des journalistes et animateurs culturels guinéens Récompensés!

Djeliba 2015 : Des journalistes et animateurs culturels guinéens Récompensés!

Le prix djeliba tant attendu a été rendu public ce vendredi 13 novembre 2015, par un collectif de jurés en collaboration avec les membres de la structure Kouma multimédias. C’est la salle des spectacles du centre culturel franco guinéen, qui a servi de cadre à la cérémonie. Cet événement  culturel  s’est déroulé, devant un parterre d’invités,  de journalistes et animateurs guinéens venant de plusieurs medias de la place.

Tamtam, djembé et autres instruments de percussions ont donné le coup d’envoi de  cette deuxième édition qui a ouvert ses portes par la prestation de la troupe les sorciers de papa Kouyaté,  qui ont égaillé le public sur des rythmes traditionnels dansants.

Les membres du jury ont reçu 35 œuvres toutes catégories confondues dont les genres reportages, magazines et émissions culturelles en langues française et nationales. 35 œuvres, pour 15 trophées au programme de cette deuxième édition du prix djeliba.

Le djeliba considéré dans la culture mandingue  comme le maitre de la parole, éloquent, parolier qui véhiculait des nouvelles aux rois dans la civilisation des sociétés traditionnelles africaine.

Ce prix djeliba a pour objectif premier d’encourager des hommes de medias qui œuvrent pour la valorisation et la promotion des activités culturelles à travers le métier de journaliste culturel.

Aly Bongo Léno, le président de cette structure a souligné que cette compétition compte récompenser les meilleurs journalistes culturels pour qu’on puisse les soutenir.  Il a expliqué que,  ceux qui ont travaillé professionnellement ont été accompagné dans ce sens et il a encouragé les autres à  travailler ardemment, durement pour qu’ils puissent gagner eux aussi  la prochaine édition.

Le prix djeliba de son initiateur vise à rehausser le niveau de professionnalisme des animateurs culturels en  soumettant une fois par ans leurs œuvres à un jury compétent et expérimenter en la matière.

Pour sa part, Amirou Conté,  le ministre des arts, de la culture et du patrimoine historique a félicité les organisateurs et remercie tous les animateurs culturels de la Guinée pour leur courage renouvelé à la culture guinéenne.

Selon lui, c’est aux guinéens de faire  la promotion de la culture guinéenne.  Il a fait savoir aux hommes de la culture qu’ils  sont devenus  un maillon fort dans le milieu culturel et qu’il promet que des journalistes  seront formés ou perfectionnés dans ce domaine.                                                                       Pour lui, cela pourrait les aider à mieux faciliter le traitement des sujets artistiques en profondeur.

djelbaLe prix djeliba du meilleur reportage dans la catégorie presse en ligne est remporté par  Camara  Fodé Sita du site Afroguinee.com, sur le musée de Boké, le prix du meilleur site culturel est revenu à Afroguinee.com . Faya Yombouno de la radio nostalgie Guinée, lui aussi a raflé le prix du meilleur reportage radio et N’sira Tambaya Bangoura en langue soussou a pris le meilleur prix djeliba en animation culturelle à la radio renaissance FM. Feu Mamadou Adama Bah ‘’Prinsco’’ quant à lui a reçu à titre posthume le grand prix Djeliba 2015.

Ils ont félicité les membres de cette structure et le collectif du jury d’avoir porter ces différents prix djeliba à leurs travaux, une manière de faire la  reconnaissance aux efforts des  journalistes émérites de guinée.

Dans cette même perspective le jury a mis dans l’eau d’œuvres comme des magazines, des  animations d’émissions culturelles et des reportages de la presse écrite avec zéro prix dans ces trois catégories.

Plus d’une vingtaine de personnes ont été récompensée par des satisfécits. Notamment, Papa Kouyaté  et l’ensemble du collectif des membres du jury qui a pour président Aboubacar Sidiki Sampil pour leur attachement et leur dévouement  à la revalorisation de la culture guinéenne.

Rendez vous en 2016 pour  voir ce qui donnera la prochaine édition,  en tout cas  la crédibilité des membres du jury est critiqué tant à Conakry,  qu’à l’intérieur du pays,  selon des observateurs.

Abdoul Karim Barry
[email protected]
Visionjeunes.com

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*