Accueil / ACCUEIL / Bamako Fashion Week : Des professionnels de la mode africaine à la messe du textile malien

Bamako Fashion Week : Des professionnels de la mode africaine à la messe du textile malien

Pour la 2ème journée de Bamako Fashion Week, la tension est montée d’un cran avec les défilés de mode ‘’made in Mali’’ et ‘’émergence’’. En tout, ils sont une vingtaine de créateurs d’originaire malienne ou basés au Mali à avoir présenté des collections ce vendredi à la salle de presse du centre international de conférence de Bamako. Ceci en vue d’annoncer les couleurs de la grande soirée de clôture prévue pour ce samedi à l’Azalai hôtel salam.

Défilé coiffure, Bamako Fashion Week

Défilé coiffure, Bamako Fashion Week

La mode malienne s’est exprimée dans tous ses sens ce vendredi à Bamako. Collection de bijoux, association de bogolan sur divers tissus, éclat de coiffure et teinture ont été les pièces maitresses de cette  2ème journée de Bamako Fashion Week qui a mobilisé du monde ce vendredi autour de l’alliance des couturiers et des créateurs malien. A coté de cela, les artistes Amy Sacko et Abdoulaye Diabaté se sont à leur tour chargé de faire monté la pression, comme pour dire qu’il n’ya jamais mode sans musique.

Pour le défilé ‘’made in Mali’’, Evidence Couture, Tessé Couture, Fara Fashion Design, Fadi Maiga et Mariah Bocoum ainsi que d’autres ont présenté des collections allant du mélange du bogolan sur du bazin au métissage des textiles Europe-Asie-Afrique en passant par une création de motif d’indigo. Cette 1ère sortie a notamment déballé son tapis rouge à madame le ministre malien de la culture, de l’artisanat et du tourisme qui pendant son discours a insisté sur le fait que le secteur qu’elle dirige ne saura se développer sans une synergie des efforts du public et du privé.

Défilé made in Mali, Bamako Fashion Week

Défilé made in Mali, Bamako Fashion Week

Le défilé de mode ‘’émergence’’ quand à lui a été assez particulier avec la collection de coiffure présentée par Peter Champi, le beau mélange de bogolan à la collection nord sud d’African Mixe Style, des tenues de soie mélangée au coton le tout orné en perle de Ouli Ouli et le mélange de pagne wax au bogolan de Timi Confection ainsi que bien d’autres. En définitive, il faut retenir que cette 2ème journée a été une belle occasion pour montrer à la face du monde combien de fois le textile malien peut se modeler ou s’adapter à tous les gouts pour être en harmonie avec la tendance actuelle.

Amadou 2 Barry, envoyé spécial

[email protected]

Visionjeunes.com

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0