google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Accueil / ACCUEIL / 72 heures du livre 2015 : La commission d’organisation à fond dans la campagne d’information

72 heures du livre 2015 : La commission d’organisation à fond dans la campagne d’information

A quelques trois mois de la 7ème édition des 72 heures du livre à Conakry, le comité d’organisation multiplie les rencontres sur le terrain pour donner à l’événement tout l’éclat qu’il mérite. C’est dans ce cadre que les représentations diplomatiques de la Côte d’Ivoire et du Brésil ont reçu ce 29 janvier une délégation des organisateurs venus informer de l’état d’avancement des choses sur le terrain.

L’édition 2015 des 72 heures du livre se tiendra à Conakry les 23, 24 et 25 avril sous le thème : Livre, Science, Climat et Environnement. Cette 7ème édition recevra la république de Côte d’Ivoire comme pays invité d’honneur et Labé comme ville d’honneur. C’est pour préparer la tenue de cette manifestation littéraire que le comité d’organisation a entamé ce jeudi une campagne d’information auprès de certaines ambassades censées accompagner l’événement. Conduite par le directeur général de la maison d’édition l’Harmattan Guinée, la délégation s’est d’abord rendu chez l’ambassadeur du pays invité d’honneur avant de rallier les locaux de l’ambassade du Brésil.

Sansy Kaba, DG Harmattan Guinée

Sansy Kaba, DG Harmattan Guinée

Chez le représentant d’Abidjan en Guinée, il a été question de discuter des aspects liés aux invités, professionnels du livre et hommes de culture ivoiriens qui effectueront le déplacement. L’impact que la participation de la Côte d’Ivoire aura sur les 72 heures du livre et sur la chaine du livre guinéen a également été évoqué au cours cette rencontre. « Les ivoiriens vont présentés leur littérature à la Guinée qui tirera des conclusions positives du monde du livre ivoirien afin de pouvoir faire la même chose en Guinée. Les ivoiriens sont beaucoup en avance en matière d’édition aujourd’hui, ils ont des imprimeries locales sur place, ce qui fait qu’ils n’ont plus besoin d’aller ailleurs pour imprimer les ouvrages » a souligné Sansy Kaba. Puis de rajouter que la délégation qu’il conduit rentre satisfaite de cette entrevue avec l’ambassadeur qui selon lui a compris la place du livre dans les relations entre ces 2 pays. Pour Sansy, on peut faire de la diplomatie avec le livre.

Youssouf Mifougo Diarassouba, ambassadeur de la Côte d'Ivoire en Guinée

Youssouf Mifougo Diarassouba, ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Guinée

Pour sa part, l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Guinée n’a pas manqué de manifester la joie de son pays à l’idée de savoir son invitation à cette 7ème édition. « La république de la Côte d’Ivoire a accepté l’invitation avec beaucoup d’empressement parce que c’est un honneur pour nous d’avoir été choisi par la Guinée pour être le pays invité d’honneur aux 72 heures du livre qui est une manifestation qui est entrain de prendre de l’ampleur au fil des éditions, un événement qui est entrain d’être connu et reconnu » a laissé entendre Youssouf Mifougo Diarassouba. Poursuivant, il a indiqué que son pays compte à travers cette invitation prendre toute sa place avec une forte présence d’autorités, d’éditeurs, de professionnels du livre et d’artistes. Sur la question de la présence du virus Ebola en Guinée, l’ambassadeur n’est pas passé par quatre chemins pour répondre : « Je voudrais vous rassurez de notre participation parce que les chiffres d’Ebola sont bons c’est-à-dire à la baisse, donc c’est heureux pour nous tous ».

Le comité d'org des 72H du livre chez l'ambassadeur du Brésil en Guinée

Le comité d’org des 72H du livre chez l’ambassadeur du Brésil en Guinée

Pour finir, la délégation est passée voir le chargé d’affaires, en pied, du Brésil en Guinée pour lui signifier l’importance que la Guinée aurait à gagner de la participation de son pays à cause du thème de cette année. En retour, Alirio de Oliveira Ramos a affirmé l’attachement de son pays au leitmotiv environnement à cause de la grande surface brésilienne et de la forêt de l’Amazonie. « Toutes les questions de l’environnement nous touche et nous intéresse de très près. Nous sommes content de participer avec la venue de brésiliens pour élever au rang des plus importants l’événement qui sera organisé au mois d’Avril » a-t-il confié avant de promettre d’héberger quelques invités des 72 heures du livre à sa résidence privée.

Amadou 2 Barry pour Vision Jeunes

[email protected]

+224 664-75-33-58

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0