Accueil / ACCUEIL / Tourisme : Un secteur clé négligé dans le processus de développement économique

Tourisme : Un secteur clé négligé dans le processus de développement économique

Vivement l’importance du tourisme, sa valeur sociale, culturelle, politique et économique dans le processus de développement d’un pays. La Guinée, malgré sa richesse en ressources naturelles et touristiques tarde toujours à développer ce secteur afin de donner un souffle nouveau à son économie. Pourquoi cet état de fait, Vision Jeunes a essayé de comprendre le fond du problème.

TourismeLa Guinée est un pays qui a marqué l’histoire tout en conservant sa discrétion. Carrefour des civilisations du moyen âge africain, le pays a été au centre de la naissance, de l’expansion et de la succession des grands empires en Afrique de l’ouest. Synthèse de l’Afrique de l’ouest, terre promise de cette partie de l’Afrique, château d’eau de l’Afrique occidentale. Tous ces superlatifs désignent une seule et même réalité, la république de Guinée.

Le phénomène touristique guinéen présente une forte polarisation. L’essentiel des investissements en infrastructures et équipements sont en manque. Ceci peut être attribué à une planification insuffisante, à un goût résistible pour l’Etat et aussi à l’insuffisance des moyens de gestions du secteur. En réalité, le secteur touristique guinéen bien que disposant depuis peu d’un office national connaît de sérieux problèmes de planification.

En effet, la croissance n’obéit ni à un plan d’ensemble, ni à la réalisation de quelques objectifs mesurables. Ainsi les attributions de l’Etat, du Ministère du tourisme de l’hôtellerie et de l’artisanat et de l’Office National du Tourisme devraient normalement consistées à l’encouragement des investissements touristiques, à l’aménagement des sites, à la promotion du tourisme guinéen, à la collecte des statistiques et à la formation du personnel pour que vive ce secteur pourvoyeur d’emplois et de développement économique.Tourisme Guinée

Le tourisme s’insère dans un cadre physique par la subvention et la conquête du secteur par les investisseurs. Ces pouvoirs dont le tourisme est doté en font souvent une source potentielle de danger aussi bien pour le milieu que pour les populations pour qui la survie en dépend. La Guinée n’a pas toujours été un haut lieu du tourisme. En guise de bilan, il est claire que le tourisme n’est pas partout le seul agent de perversion et de dégradation parce qu’il est rarement l’unique à l’œuvre. C’est généralement la combinaison de facteurs complexes qui produit le résultat de l’altération, de l’espace et de la vie des hommes.

Mamadou Alpha Baldé

[email protected]

Visionjeunes.com

 

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0