Accueil / ACCUEIL / SIMA 2014 : Aucun artiste guinéen programmé

SIMA 2014 : Aucun artiste guinéen programmé

Dakar, la capitale sénégalaise abritera du 20 au 22 novembre 2014, la deuxième édition du Salon International de la Musique Africaine (SIMA). Sur un total de 19 artistes programmés pour les différentes scènes du salon (selon le site du SIMA), aucun artiste guinéen ne figure sur la liste. La Guinée brillera donc une nouvelle fois encore de son absence à une si grande rencontre culturelle africaine. Par contre, Fodeba Isto Keira et Abdou M’baye y seront en tant que participants, aussi la structure ‘’Mass Productions’’ comme opérateurs culturels invités.

Même si l’histoire devait se répéter pour la Guinée, cela ne serait sans doute pas pour cette année. Après une victoire bien guinéenne dans la catégorie meilleure prestation live qu’a remportée Petit Kandia lors de la première édition du SIMA au Cameroun, cette fois ci la Guinée connaitra une  très faible participation.
Parmi les nombreux artistes et professionnels de la musique qui se donneront rendez à Dakar, seuls la structure Mass Production de Hadja Maciré Sylla, Fodeba Isto Keira et Abdou M’baye représenteront la Guinée.

Pourquoi cette faible participation de la Guinée ?
Crée dans le but de renforcer le marché africain de la musique, promouvoir et exporter les artistes en Afrique et hors d’Afrique. La Guinée vient de passer à coté de ce pari. Pour en savoir plus sur les raisons de l’absence des artistes guinéens sur les nombreuses scènes de cette deuxième édition, nous avons tenté en vain de joindre M. Fodé Isto Keira président du Bureau d’Export de la Musique Africaine (BEMA) qui est derrière cet événement.
D’après une source bien informée, aucun des artistes guinéens qui ont postulé pour cette deuxième édition n’a été retenu par le jury qui s’est chargé d’examiner les nombreuses candidatures.

Cette absence des artistes guinéens au SIMA relance de plus belle le débat sur la question de diffusion et d’exportation de la musique guinéenne. Parlant de cet aspect, il faut souligner que malgré l’accroissement de talents sur la scène locale, force est de reconnaitre que la Guinée peine toujours à vendre sa musique à l’international.

Diallo Mouctar Telly
Visionjeunes.com

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0