Accueil / ACCUEIL / Elie Kamano : « La révolution au Burkina est un signal fort pour tous les dirigeants africains »

Elie Kamano : « La révolution au Burkina est un signal fort pour tous les dirigeants africains »

Le Général Elie Kamano était ce dimanche 2 novembre dans les rues de Conakry non pas pour son mouvement hostile à la gouvernance du président Alpha Condé, mais pour cette fois ci afficher sa position face à la crise qui secoue le Burkina Faso ces derniers jours. Dans une déclaration faite respectivement à Bembeto et à Cosa, le reggaeman guinéen tout en signifiant son soutien au peule Burkinabé a appelé à tout mettre en œuvre pour que le pays des hommes intègres puisse retrouver son ordre constitutionnel comme le veut la démocratie.

Initialement prévu dans les communes de Matoto et de Ratoma, le meeting d’Elie Kamano de ce dimanche n’a pu finalement avoir lieu qu’au rond point de Bembeto et à Cosa ou était mobilisé une foule venue l’écouter. A Matoto, les forces de l’ordre aurait demandé à l’artiste de ne pas tenir la manifestation faute d’autorisation par les autorités. Après moult tractations, le reggaeman et sa bande se sont dirigés à Bembeto pour faire une déclaration sur la situation qui prévaut au Burkina Faso puis à Cosa ou le même discours a été également tenu.

Dans sa déclaration, Elie Kamano a d’abord affirmé avoir suivi avec intérêt la révolution survenue au Burkina Faso avant de témoigner toute sa solidarité et son soutien au peuple Burkinabé. « Nous osons croire que cette révolution est un signal fort pour les dirigeants africains qui confisquent le pouvoir et refuses l’alternance contre le gré du peuple » a-t-il espéré. Pour lui, l’âme de Thomas Sankara pourra désormais reposer en paix au vu du renversement du pouvoir de Blaise Compaoré.

« Nous lançons un appel solennel aux nouvelles autorités d’organiser dans les plus brefs délais des élections libres et transparentes pour doter le Burkina d’un président issu de la volonté populaire à travers les urnes » a rajouté le reggaeman. Et de terminer avec une invite à la communauté internationale pour une grande mobilisation afin d’apporter tout le soutien nécessaire aux autorités de transition et au peuple pour un retour rapide à la démocratie au Burkina Faso.

Amadou 2 Barry

[email protected]

Visionjeunes.com

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0