Accueil / ACCUEIL / Drame de Rogbane : Operateurs culturels et artistes de la Diaspora guinéenne d’Europe demande une liberté provisoire pour Ablaye Mbaye et Malick

Drame de Rogbane : Operateurs culturels et artistes de la Diaspora guinéenne d’Europe demande une liberté provisoire pour Ablaye Mbaye et Malick

Depuis  le drame de la plage de Rogbané, Malick Kebe directeur général de l’Agence guinéenne de Spectacles et Ablaye Mbaye du label Meurs Libre Prod sont détenus sans jugement alors que le gouverneur de la ville de Conakry et le maire de la commune de Ratoma, également concernés sont en liberté. Réunis en assemblée générale le 04 octobre à Bruxelles, le collectif des opérateurs culturels, les artistes et l’ensemble des jeunes leaders vivant en Europe plaident pour une liberté provisoire de Malick Kebe et Ablaye Mbaye en attendant leur jugement.

amloNous vous livrons l’intégralité de la déclaration qui a filtré de cette assemblée.
Après un peu plus de 3 mois d’incarcération de Monsieur Malick KEBE, Directeur Général de l’Agence Guinéenne de Spectacle (AGS) et de Monsieur Abdoulaye M’BAYE Directeur Général de Meurs Libre Prods (MLP) suite au drame tragique de Rogbanè qui a coûté la vie à une trentaine de jeunes Guinéens, le collectif des opérateurs culturels de la diaspora guinéenne d’Europe, les artistes de la diaspora guinéenne en Europe et l’ensemble des jeunes leaders vivant en Europe se sont réunit en assemblée générale ce samedi 4 octobre à l’hôtel pullman de Bruxelles pour examiner en profondeur la situation de précarité, d’injustice  et d’inégalité de traitement que la jeunesse guinéenne vivant en Guinée a subit et continue à subir depuis quelques années.

oudyLa jeunesse de la diaspora guinéenne d’Europe exprime sa solidarité à ses compatriotes et leurs rassure de sa volonté à se faire entendre par toutes les voies légales pour favoriser l’instauration d’un climat de paix sociale, de sécurité, d’égalité des chances et de justice pour tous en Guinée.

Elle attire l’attention des autorités du pays sur cette situation dramatique et insupportable qui constitue un frein au progrès social et à l’épanouissement de la jeunesse, vecteur de tout développement économique et social dans le pays.

Cependant, elle demande au département en charge de la justice et des droits de l’homme de ne ménager aucun effort pour accorder une liberté provisoire respectivement à Directeur Général de l’Agence Guinéenne de Spectacle (AGS) et de Monsieur Abdoulaye M’BAYE Directeur Général de Meurs Libre Prods (MLP) en attendant de situer les responsabilités pour que les auteurs de ce crime subissent toute la rigueur de la loi à la hauteur de leur forfaiture.

Par ailleurs, elle lance un appel pressant au gouvernement du professeur Alpha Condé en faveur d’une justice indépendante et équitable, gage certain d’une paix sociale et durable en Guinée.

Dans ce cadre, une série d’événements de plaidoyer sera organisé dans la capitale de l’union européenne dont le calendrier fera l’objet d’un nouveau communiqué.

 

La rédaction

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0