Accueil / ACCUEIL / Drame de Rogbanè : les artistes et operateurs culturels lancent le single dédié aux victimes

Drame de Rogbanè : les artistes et operateurs culturels lancent le single dédié aux victimes

C’est un clip vidéo sur lequel 24 artistes guinéens ont posé qui a été présenté ce mardi à la presse guinéenne. Ce, pour rendre hommage à la trentaine de jeunes spectateurs décédés suite à une bousculade lors d’un concert de Banlieuz’art et Instinct Killers organisé par la maison Meurs Libre Prod’ à la plage de Rogbanè.

Véritable œuvre de compassion et d’excuse, le clip met en scène des artistes tous désolés et appelant au repos de l’âme des disparus. «Vous étiez comme nous et nous seront comme vous. », c’est en substance un des messages percutants du clip. Le tout bouclé par un autre message qui, au dire de Macka Traoré de la fédération des operateurs culturels de Guinée, est le plus touchant car il s’agit du message d’Ablaye M’Baye depuis la prison centrale où il se trouve détenu suite au drame.

Banlieuzart, Intinct Killers, Takana Zion, Mory Djeli, Soul Bang’s, 2 Diaby, Mame Kouyaté, Sembèdèkè, Antoine Flingo, Petit Kandia, G Force, Petit Camara, Chapa, Koundouwaka, Doudou Benny, NGM, Singleton, One Time, Steeve One Locks, Boundjala, Sentinelle, BCBG, Duudah Inchallah et Degg J Force 3Selon King Salomon du groupe Balieuz’art, suite à la prestation duquel groupe  le drame s’est produit, « ces jeunes sont morts par amour, en accomplissant leur désir d’aimer et de voir le groupe Balieuz’art ». Estimant que  ce qui s’est produit appartient au passé, Abraham Sonty estime surtout qu’il est utile que désormais tous les intervenants y compris l’Etat et les parents s’impliquent dans les activités des jeunes.

Suite au drame, Ablaye M’Baye et Malick Kebé respectivement responsable de la structure qui a organisé le spectacle et directeur de l’agence guinéenne des spectacles  ont été déférés à la prison centrale. Sur leur détention, Macka Traoré se montre intraitable. «  Il faudrait qu’on se dise que ces organisateurs ne sont pas organisés en criminels » martel t-il. À son avis, les autorités devraient se rappeler que ces gens ont  en d’autres temps, participé à des projets de développement de ce pays.

Thierno Amadou Camara
Visionjeunes.com

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0