Accueil / ACCUEIL / Littérature : L’ouvrage ‘’L’Emblème’’ d’Ibrofof présenté au public

Littérature : L’ouvrage ‘’L’Emblème’’ d’Ibrofof présenté au public

Lieutenant colonel de son état et chef de la sécurité de l’OMS à Genève, Ibrahima Fofana a profité de son séjour au pays pour faire la présentation de son livre ‘’L’emblème’’ paru aux éditions Edilivre. La cérémonie s’est tenue ce 16 aout au musée national où le théâtre national a eu le privilège de lire une partie de la pièce de théâtre qu’Ibrofof a transformé en ouvrage.

Lecture L'Emblème-IbrofofDans ce livre écrit en 1992, l’auteur se lance le défi de raconter l’histoire à travers des couleurs et sur une toile allégorique. Ainsi la liberté est exprimée par son contraire qui est symbolisé par une laisse autour du cou. Dans les lignes de ce roman de 38 pages, on peut aussi comprendre l’histoire construite autour d’une boutique de vente de tissus, où chants et danses sont les seuls moments où le porteur de la laisse retrouve une liberté sans cesse perdue. L’emblème, c’est encore une histoire entre personnages qui retournent leurs vestes si facilement et si rapidement que le caméléon passe pour un apprenti dans ses changements de couleur.

Parlant du genre théâtrale qu’il a préféré utilisé dans ce livre, Ibrofof estime que le théâtre est l’un des meilleurs moyens d’expressions parce qu’il permet un dialogue direct sans montage entre le comédien qui est sur scène et le public. « L’Emblème c’est pour moi un effort d’élévation au dessus de quelque chose et de regarder cette chose à travers mes lunettes et de pouvoir me moquer malgré que moi-même je suis issu de ce système. Mais je fais l’effort d’élévation nécessaire pour rigoler avec afin de rendre la douleur un peu plus acceptable » a-t-il souligné pendant qu’il expliquait la porté de son ouvrage.Conférence Ibrofof

A travers cet ouvrage, lieutenant colonel Ibrahima Fofana appelle à ce que les uns et les autres réfléchissent sur ce qu’il a qualifié dans le livre de carrefour maudit. Dans la même logique, il réitère un autre appel : « Il faut que l’on ait la capacité de se rendre compte que la construction pour notre bonheur ne dépend pas d’une seule chose et que si nous ne prenons pas en compte tous ces phénomènes qui nous influence, on va peut être bâtir notre société sur du sable mouvant ».

Amirou Conté et IbrofofPrésent à la rencontre, Amirou Conté a saisi l’occasion pour rassurer que le ministère de la culture et le théâtre national mettront l’année 2015 à profit pour permettre des représentations scéniques de l’ouvrage ‘’L’Emblème’’ sur les scènes de théâtre. Par la même occasion, Ibrofof annonce également ses 2 prochaines œuvres ‘’Le professeur’’ et ‘’Le cœur ou le sang’’ annoncées en 2015 et 2016.

Amadou 2 Barry

[email protected]

Visionjeunes.com

 

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0