Accueil / ACCUEIL / « Améliorer les conditions d’éducation en Guinée est plus qu’une passion pour moi » Dixit la 1ère dauphine de Miss Guinée Amérique du nord 2013

« Améliorer les conditions d’éducation en Guinée est plus qu’une passion pour moi » Dixit la 1ère dauphine de Miss Guinée Amérique du nord 2013

 L’éducation étant la préoccupation de base pour toutes réussites, la 1ère dauphine du concours Miss Guinée Amérique du Nord 2013 en fait sa priorité. Etudiante de son état, elle  se donne pour objectif de reconstruire une école primaire dans la préfecture de Kindia située à 135 km de la capitale guinéenne. Pour y arriver, elle organise une soirée caritative le 16 mai  prochain à New York pour collecter des fonds. Dans le cadre de la réalisation de ce projet humanitaire, la fondatrice de l’ONG Battle Against Poverty in Guinea a bien voulu se prêter à nos questions. Lisez plutôt !

Bonjour, Veuillez vous présentez à nos lecteurs ?
Bonjour, merci de m’avoir accordé cette interview.  Mon nom c’est Diallo Mariama Dioulde, j ai 20 ans et je vis à Louisville dans le Kentucky. Je suis étudiante en finance avec une concentration en computer information système à l’université de Louisville. Je suis également la présidente fondatrice de Battle Against Poverty in Guinea qui est une organisation qui a pour mission de promouvoir l’éducation dans les zones rurales de la Guinée.

Vous avez été élue 1ere dauphine à l’élection miss Guinée North America 2013, aujourd’hui vous envisagez mettre votre beauté au service de l’éducation. Parlez nous de votre projet et quelles sont vos véritables motivations ?

L’éducation comme l’a dit Nelson Mandela est l’arme la plus puissante qu’une personne peut utiliser pour changer le monde, donc pour moi, améliorer les conditions d’éducation en Guinée est plus qu’une passion.  Mon projet s’agit de reconstruire ou construire des écoles dans les zones rurales de la Guinée et également informé les populations de ces zones sur l’importance de l éducation. Ma seule motivation est cette envie que j’ai toujours eu qui est de voir les enfants de mon pays réussir, et je crois sincèrement que la promotion de l’éducation sera la fondation de ce succès.

Ecole primaire Mambia Kindia

Ecole primaire Mambia Kindia

Pour quoi le choix sur une école de Kindia ?
J’ai passé presque toute mon enfance à la cité des bauxites de kindia. Je me rappelle des conditions déplorables dans lesquelles l’école primaire de Tabily Mambia (Kindia) était et à chaque fois que je passais par cette école je me demandais comment plus d’une centaine d’élèves pouvaient étudier dans une école de deux salles de classe. Donc, quand j’ai crée ce projet, cette école a été la première chose qui m’est venu en tête. Toute personne mérite d’étudier dans un environnement adéquat et je pense que ces enfants de cette école le mérite comme un autre enfant de Macenta ou Télémelé le mérite.

Avez-vous de partenaires pour ce projet qui demande assez de moyens et  quelle  sera la durée d’exécution des travaux ?
Avant qu’une personne te donne de l’argent tu dois prouver que tu mérites leur confiance. Pour le moment, mon équipe et moi organisons une soirée caritative à New York le 16 Mai et c’est avec ces fonds que nous commenceront ce projet qu’on espère finir au mois de septembre 2015. Nous aurons aussi d’autres organisations caritatives au futur et c’est à partir de ce moment que nous commenceront à travailler avec des partenaires.

Avez-vous un appel à lancer ?
Je vous remercie sincèrement encore pour cette interview. On dit qu’il faut tout un village pour éduquer un enfant et je crois qu’il faut la contribution de tout un chacun pour améliorer l’éducation guinéenne. Que dieu protège la Guinée et mes frères Guinéens.
Entretien réalisé par Diallo Mouctar Telly
Visionjeunes.com
culture de guinee

Commenter

Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

google.com, pub-5377091460441784, DIRECT, f08c47fec0942fa0