Home / ACCUEIL / Aboubacar Demba Camara : 41 ans après sa mort, les hommes de culture parlent encore de lui !
Aboubacar Demba Camara : 41 ans après sa mort, les hommes de culture parlent encore de lui !

Aboubacar Demba Camara : 41 ans après sa mort, les hommes de culture parlent encore de lui !

Avril 1973-Avril 2014, voilà maintenant 41 ans qu’Aboubacar Demba Camara du Bembeya Jazz perdait la vie à Dakar des suites d’un accident de circulation. Pour se souvenir de cette légende de la musique guinéenne, l’union des journalistes et animateurs culturels de Guinée (UJACGUI) a organisé ce 4 avril une conférence-débat pour retracer le parcours du Dragon de la chanson africaine. Hommages et témoignages des proches de l’homme ont marqué cette cérémonie qui a mobilisé élèves, journalistes et hommes de culture au musée national de Sandervalia.

Membre influent du Bembeya Jazz National qui a marqué l’histoire de la musique guinéenne et africaine à travers un succès hors paire, Aboubacar Demba Camara né en 1944 a perdu la vie le 5 avril 1973 à l’hôpital principal de Dakar après un accident de circulation qui s’était passé quelques jours plutôt. Cet accident ait intervenu pendant que le Bembeya était au Sénégal pour un spectacle qui avait pour but de sensibiliser les populations de Dakar sur l’importance d’un centre culturel pour les jeunes. Cet instant tragique de l’histoire musicale de la Guinée a sérieusement marqué le monde de la musique moderne africaine.

D’entrée, Issa Condé, secrétaire général du ministère de la culture et du patrimoine historique est d’abord revenu sur le parcours du dragon de la chanson africaine qui avec ses compagnons du Bembeya Jazz sont partis de la ville de Beyla en 1963 pour faire les belles pages de l’histoire de la musique guinéenne à travers un succès légendaire en Afrique et dans le monde entier. De Cocody à la Havane en passant par le palais du peuple de Conakry, il a ensuite expliqué les exploits planétaires de ce mythique orchestre qui avait pour lead vocal Aboubacar Demba Camara.

De témoignages en hommages, Sekou le gros Camara et Sekou Diabaté Diamond Finger tous deux membres du Bembeya se sont rappelés de leur collègue qui selon eux étaient assez timide et begailleur mais bon chanteur et très dynamique sur scène. Dans un ton assez triste, ils sont revenus sur les circonstances du décès de Demba qui avait été précédé par un accident le 31 mars 1973. Très émus par l’initiative de l’UJACGUI, ils ont enfin remercié les organisateurs tout en leur souhaitant plein succès dans la mission qu’ils se sont donnés.

A rappeler qu’à l’occasion de la 12ème édition du Djembé d’Or, un buste sculpté a été dédié à Aboubacar Demba Camara dans la cour du musée national. L’inauguration de ce monument a été effectué le 6 novembre 2013 par le président Alpha Condé lui même.

Amadou 2 Barry

[email protected]

Visionjeunes.com

 

Commenter

Commenter

l'info Guinée

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

Scroll To Top