Home / ACCUEIL / Expo : La BICIGUI lance le trophée protecteur des arts et cultures de Guinée
Expo : La BICIGUI lance le trophée protecteur des arts et cultures de Guinée

Expo : La BICIGUI lance le trophée protecteur des arts et cultures de Guinée

La BICIGUI a procédé ce 21 novembre à son siège de Kaloum au lancement de la 1ère édition du trophée protecteur des arts et cultures de Guinée doté du grand prix BICIGUI ‘’amie des arts’’. A cette occasion, un vernissage des œuvres des candidats en lice a été effectué par la première dame de la république sous la coordination du Petit Musée. Selon les responsables de cette banque, cette compétition vise à favoriser la reconnaissance des anciens plasticiens tout en les honorant comme il se doit mais aussi à développer les métiers de l’art plastique, de la photographie et de la sculpture.

Le trophée protecteur des arts et cultures est un concours qui s’adresse aux artistes, créateurs, artisans et chercheurs guinéens. A travers cette compétition donc, ils sont invités à s’inspirer des thèmes proposés, pour créer des œuvres (peintures, sculptures, photographies) qui interpellent et sensibilisent en faveur des valeurs de développement et d’actions collectives ou individuelles pour une Guinée qui pense et avance. C’est dans l’optique de cette 1ère édition que le siège de la BICIGUI de Kaloum a servit de cadre à une exposition des œuvres artistiques des concurrents. Œuvres d’arts plastique, photographies et sculptures ont attirés l’attention des invités durant toute la soirée. L’exposition se poursuivra au siège de ladite banque jusqu’au 30 novembre avant d’être transférée au nouvel espace nation’art du Petit Musée.

Expo BICIGUI amie des artsJean Louis Menan Kouamé, Directeur Général adjoint de la BICIGUI a dans son discours de circonstance souligné que ce concours a un objectif qui part de la reconnaissance des pionniers des arts au développement de cette filière : « la présente cérémonie  est un symbole dans un environnement relativement difficile surtout si l’on considère les tendances conservatrices de nos sociétés et les difficultés inhérentes à l’action entrepreneuriale, à la crainte de l’innovation par un milieu artistique au passé certes glorieux menacé de rester dans un sommeil profond. Nous voulons modestement à donner de la lumière à l’art plastique en Guinée »

Pour sa part, la directrice du Petit Musée a loué les efforts des filiales du groupe BNP PARISBAS pour l’implication dans la promotion des arts et de la culture. Fifi Tamsir Niane s’est également réjouit de l’enthousiasme et la motivation qui ont marqués ces semaines de concours et d’aventures humaines entre les artistes des 4 coins du pays. Il a enfin salué la forte participation des femmes à la compétition.

Expo art BICIGUILa première dame de la république s’est quand à elle estimée honorer d’associer son image à ce trophée qui selon elle est un vaste chantier. Mme Condé Djéné Saran a également promit d’apporter tout son soutien pour faciliter l’accès à l’art et permettre au plus grand nombre de mieux connaitre les divers créateurs guinéens.  Elle dira enfin qu’elle s’impliquera personnellement pour que cette entreprise soit pérenne et institutionnalisée par l’Etat.

Le jury du trophée protecteur des arts et cultures présidé par le journaliste culturel Mohamed Salif Camara et coordonné par le Pr Djibril Tamsir Niane livrera le verdict final ce 2 décembre au CCFG avec les distinctions qui suivent : le grand prix BICIGUI ‘’amie des arts’’, les trophées du concours et des prix spéciaux réservés à 9 plasticiens émérites.

Amadou 2 Barry

[email protected]

Visionjeunes.com

Commenter

Commenter

l'info Guinée

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

Scroll To Top