Home / ACCUEIL / Littérature : L’harmattan Guinée publie un ouvrage sur les émeutes urbaines
Littérature : L’harmattan Guinée publie un ouvrage sur les émeutes urbaines

Littérature : L’harmattan Guinée publie un ouvrage sur les émeutes urbaines

‘’Bandes de jeunes et émeutes urbaines en Guinée-Conakry’’, c’est le nom de l’ouvrage que l’harmattan Guinée a dédicacé ce 20 novembre au centre culturel franco guinéen de Conakry. De nationalité allemande, Joschka Philipps auteur du livre expose dans son œuvre une étude profonde et systématique menées durant 4 ans sur les zones réputées les plus chauds de la capitale.

‘’Bandes de jeunes et émeutes urbaines en Guinée-Conakry’’ est un livre académique qui résulte de la thèse de master que l’allemand Joschka Philipps a choisit depuis une université suisse. Il parle essentiellement d’émeutes, de confrontations entre les forces de sécurité aux jeunes de l’axe Hamdallaye-Cimenterie lors des manifestations de protestations qui se sont succéder dans le pays depuis la grève générale de 2007. Avec l’aide d’un éclaireur qui lui a permis d’infiltrer ces bandes de jeunes, l’auteur démontre dans son étude que les facteurs ethniques et de pauvreté ne sont nullement la base des révoltes répétées dans cet axe mais plutôt un sentiment de d’abandon et de marginalisation par le gouvernement qui en est le véritable élément déclencheur de troubles.

Dédicace JoschkaA la question de savoir pourquoi les manifestations se concentrent sur cet axe, à l’auteur de répondre que les jeunes de cette localité influencés par les tendances culturelles étrangères profitent des troubles politiques pour exprimer leur mécontentement par rapport au manque d’emplois et d’infrastructures sociales de base qu’ils rencontrent au quotidien. Plus loin dans ses mots, il dira que certains partis politiques se servent de cette frustration pour encourager les jeunes à descendre dans les rues. Sur le fonctionnement de ces groupes appelés Ghetto Youths, Joschka indique qu’ils sont convenablement organisés de tel sorte que certains staffs opèrent aussi bien dans l’organisation des activités culturelles, sportives que d’autres clans qui eux se reconnaissent dans l’expression de la violence et de la supériorité dans les quartiers.

Présent à la cérémonie en tant que consultant, le sociologue Dr Alpha Amadou Bano Barry a exprimé sa fierté de voir des étudiants étrangers dirigés des recherches sur la Guinée qui est un pays sous-étudié, dit-il. Il appellera par la suite l’harmattan à bien vouloir rapatrier toutes les études qui ont été menés par des étrangers sur la Guinée, ceci en vue de donner une image attractive au pays qui manquent d’investisseurs potentiels.

Amadou 2 Barry

[email protected]

Visionjeunes.com

Commenter

Commenter

l'info Guinée

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

Scroll To Top