Home / ACCUEIL / NTERVIEW:Mangué Will Camara, manager d’artistes « Le premier album du collectif 2H-R va faire renaitre le hip hop guinéen »
NTERVIEW:Mangué Will Camara, manager d’artistes  « Le premier album du collectif 2H-R va faire renaitre le hip hop guinéen »

NTERVIEW:Mangué Will Camara, manager d’artistes « Le premier album du collectif 2H-R va faire renaitre le hip hop guinéen »

2hA partir du single ‘’Light Again’’ qui a réussit à donner une autre image à la musique hip hop guinéenne, le collectif panafricain de rappeurs 2H-R ne cesse de multiplier le succès sur les scènes de spectacles à travers des prestations réussies et une musique aussi imposante que dansante. Pour comprendre la particularité de ce collectif qui a su se tailler une bonne place dans l’areine musicale guinéenne, vision jeunes est allée à la rencontre de son manager Mangué Will Camara qui s’est fait le plaisir d’évoquer un certain nombre de sujets allant dans le sens du fonctionnement de son groupe. Alors, lisez plutôt

 VJ : Bonjour Will !

Will : Bonjour vision jeunes ainsi qu’à tous ses lecteurs


VJ 
Aujourd’hui t’es manager producteur du collectif d’artistes 2HR et Administrateur du Studio Diadjef Record, d’où te vient l’idée de ce projet ?

Will : En fait ce studio est le fruit d’un long combat, nous l’avons implanté il ya une année et quelques mois. C’est l’initiative des jeunes qui se sont donné les mains pour mettre en place ce studio digne de nom car souvent des jeunes quittent notre pays pour aller enregistrer ailleurs. Pour apporter une nouvelle touche à la musique urbaine guinéenne, nous avons fait venir Fakry qui est un ingénieur de renom.


VJ
 : Evidemment cet ingénieur est un comorien qui était au Sénégal, alors comment êtes-vous parvenu à le faire venir en Guinée ?

Will : Entre Fakry et nous c’est vite parti. C’est via notre représentant au Sénégal que nous avons réussi à mettre main sur ce jeune qui en travaillant avec lui a vite découvert l’immense talent que possédait Fakry. C’est ainsi que nous lui avons dit de venir travailler avec nous en Guinée et il était aussi partant, certes il avait plusieurs propositions mais il a choisi la Guinée. Depuis son arrivé il se sent chez lui et on travaille en famille.


VJ : Pour un jeune guinéen quelconque combien coute l’enregistrement chez vous ?

Will : Je ne sais pas si je pourrais te dire un prix mais l’objectif de ce studio est d’aider toute la jeunesse guinéenne. En fait un prix forfaitaire existe pour tous ces jeunes qui n’ont pas d’albums sur le marché et surtout qui n’ont pas les moyens, il ya aussi un tarif pour les artistes confirmés, tout comme parfois il arrive de faire enregistrer gratuitement car c’est difficile pour la jeunesse en Guinée et on est sensible à ces problèmes.


VJ : Revenons au collectif 2HR, on a connu Will Manager des grosses pointures de la musique urbaine, comment Will s’est retrouvé à la tête d’une dizaine d’artistes qui sortent de nulle part ?

Will : Vue que j’ai côtoyé plein d’artistes, la quasi-totalité de ces jeunes de ce collectif voulait que je devienne individuellement leur manager, avec donc la volonté d’aider ces jeunes j’ai décidé de former un collectif dans lequel ils pourront se retrouver car ce n’est pas évident d’avoir la main mise sur tout le monde séparément. Voilà on est parti de rien pour arriver à ce niveau parce que nous avons cru et avons accepté de travailler. Je ne me vente pas mais aujourd’hui 2HR ne passe pas inaperçu dans le milieu musical guinéen.


VJ : Combien d’artistes forment ce collectif ?

Will : Ce  collectif est formé de 2 groupes à savoir Nak Hustler qui a 4 membres, X-Mo (2 membres) mais aussi One Time, Dj Esqo, karuane de lazia, Mélodie, Akim sans oublier Sossa de la France, il y avait aussi Umzo du coté des Etas Unis mais qui s’est tourné vers la religion.


VJ : La sortie du 1er opus du collectif a été reportée à 2 reprises, pourquoi ces reports et à quand la bonne date ?

Will : Oui on avait annoncé la sortie à 2 fois en novembre et en février. Mais ce n’est pas parce que j’avais juste envi de reporter mais c’est parce que je voulais faire les choses d’une bonne manière. Je sais que le public attend vraiment cet album mais comme tu le  sais c’est le premier projet du collectif donc pour cette première sortie je tenais à avoir des partenaires solides pour une grande sortie, je profite d’ailleurs de l’occasion pour remercier Benedi record et GBS EVENTS qui ne ménagent aucun effort  pour la sortie de cet album.


VJ : Quels seront le titre et la couleur de cet album ?

Will : Comme le nom du groupe l’indique, Hip Hop rédemption c’est la renaissance du Hip Hop. La ligne droite du collectif, c’est le Hip Hop pur et dur, mais comme vous le savez  la musique n’as pas de frontière c’est pour quoi dans ce collectif chaque artiste a sa spécificité, ONE TIME fait du dance hall, XPLOSS du Rnb…. C’est pour dire qu’on y trouve toutes les sonorités. L’album s’appellera ‘’Hip Hop Never Die’’ et connaitra la participation de certains artistes outre les membres du collectif comme Singletion, Soul Bang’s, Masta G, Klax, Amiral 6 galons et tant d’autres artistes.


VJ : Le public attendait plus une sortie de One Time ou de NakHustler, mais pour quoi le choix sur le collectif ?

Will : Laissez-moi vous dire que le collectif est un projet mais chaque artiste individuellement pris en est un autre projet. Je pense que si certains artistes ont réussi à se faire un nom c’est grâce au collectif. Comme on le dit en Afrique la famille avant tout. Mais c’est sûr que pendant les vacances je sortirai quelqu’un.


VJ : Peut-on savoir lequel ?

Will : Au moment opportun on vous le dira, on se concentre d’abord sur la sortie du collectif.


VJ : Des difficultés ?

Will : Bien sûr ! Pour un tel nombre d’artistes ce n’est pas facile. Et si on disposait des moyens qu’il fallait on n’aurait pas dû reporter la sortie à deux reprises. Et quand on doit jouer dans un concert, seul le déplacement d’une dizaine d’artistes demande de gros moyens. Mais malgré les difficultés on reste debout comme dirait l’autre.


VJ : Avec le nombre d’artistes que regorge le collectif est ce que les portes sont ouvertes à d’autres jeunes qui désirent le rejoindre ?

Will : Les portes du collectif sont ouvertes aux jeunes car l’objectif fondamental de notre structure est d’aider les jeunes qui ne sortent de nulle part pour devenir de vrais artistes, des stars de demain. Seulement pour ce projet on est beaucoup avancé. Mais après la sortie de cet album attendez-vous à voir de nouvelles têtes sur les prochains projets du collectif.


VJ : Ton mot de la fin à l’endroit de nos lecteurs et fans de 2H-R ?

Will : Je dirais à toutes et tous de continuer à croire à  2H-R et en leur musique. Surtout de venir massivement les soutenir le 28 avril à la plage de Takonko. Et grand Merci à Vision Jeunes pour le boulot que vous faites.

Diallo M. Mouctar Telly

Commenter

Commenter

l'info Guinée

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

Scroll To Top