Home / ACCUEIL / Guinée: Les rideaux tombent sur la troisième édition du Festival Urban Afreeka
Guinée: Les rideaux tombent sur la troisième édition du Festival Urban Afreeka

Guinée: Les rideaux tombent sur la troisième édition du Festival Urban Afreeka

ridInitié en 2010 par le label Meurs Libre Prod’ dans le but d’offrir un plateau musical mixte au public guinéen, le Festival Urban Afreeka, initialement prévu pour les 22 et 23 juin au palais du peuple et à la plage de Rogbanè de Conakry s’est finalement déroulé  en un seul jour. Le concert VIP du 22 juin qui devait réunir sur la même scène la star du reggae dance hall Jamaïcaine Dermarco, l’étoile du reggae guinéen Takana Zion et le groupe Degg J Force 3 a finalement été rejeté  le 23 juin à la Plage

 Pour quoi ce rejet à la dernière minute ?

le concert du 22 juin repoussé le même jour à 16h45 pour des problèmes d’affluence
À l’instar des grands festivals du monde entier, le festival Urban Afreeka était gratuitement offert aux milliers des jeunes qui ont assistés aux deux premières éditions, 2010 avec Sefyu Molotov (France) Espoir 2000 (Cote d’Ivoire), Didier Awadi (Sénégal) Espoir de Coronthie (….), 2eme édition avec Admiral T (France/Gouadeloupe), Duggy Tee (senegal) ainsi que des artistes locaux. Pendant ces deux premières éditions, les organisateurs ont bénéficié de l’appui des institutions ainsi que des sponsors alors que cette année à en croire aux frères Mbaye ils n’ont bénéficiés d’aucun partenaire financier.

« Pour pérenniser ce festival qui est devenu en peux temps un tremplin d’échanges musicaux ainsi que des rencontres professionnels en passant par les formations, sans soutien externe il fallait qu’on fasse des concerts payant pour amortir notre budget, mais malheureusement avec la conjoncture que vit le jeune guinéen il n y a pas eu un grand déplacement vers le palais » dixit Moussa Mbaye Dg de Meurs Libre Prod.

Pour ces observateurs qui ont suivi le concert du 23 l’on pourrait déduire que le faible déplacement  pour le concert du 22 est dû non seulement au fait que le Festival soit payant mais aussi à la cherté des tickets qui étaient à 50.000GNF et 70.000GNF compte ténu de la situation socio-économique que traverse la Guinée

La Tête d’affiche de cette 3eme édition !

La star Jamaïcaine Demarco était le grand hôte de cette 3eme édition.

Plus connu avec le tube ‘’I LOVE MY LIFE’’ le choix s’est portée pour la première fois sur un artiste anglophone.

Ce choix était-il judicieux ?

Demarco est sans conteste l’une grande figure de la musique mondiale, mais il s’avère que le public guinéen connais plus les chansons de l’artiste que de mettre un visage sur sa personne.

Une perte Financière mais un défi gagné par les organisateurs !

Il y a quelques années il existait beaucoup plus de festival en guinée qu’il en existe de nos jours, pour la simple raison que les opérateurs culturels guinéen ne bénéficient presque pas pour ne pas dire jamais de subvention de la part de l’Etat. En organisant cette 3eme édition sans subvention ni sponsor dans l’optique de pérenniser ce festival, les organisateurs ne pouvaient s’atendre à des retombées financières  même en faisant le plein des deux concerts, il aurait été quasi impossible de recouvrir le budget alloué au festival.

 

Avec le concert manqué au palais, ils se retrouvent avec des pertes financières.

Mais selon eux l’objectif qui était de continuer à faire vivre ce festival est atteint.

Un retour triomphal et risqué de Takana Zion sur Scène!

Takana zion a signé son retour de la plus belle des manières avec un long moment d’absence sur la scène musicale guinéenne. Ayant récemment quitté la Guinée après s’être directement pris au président de la république, son retour était donc risqué pour les organisateurs car selon les rumeurs qui couraient Takana était interdit de concert en Guinée. Heureusement tout s’est bien passé,  Takana a clôturé le concert en tenant le public en haleine pendant 45 min environ.

 

Djanii alpha se distingue par  sa prestation Scénique

le nouveau visage ou le meilleur rappeur 2012 à la K7 d’or a brillé de mille feux  sur la scène de la 3eme édition du festival Urban afreeka avec une prestation impeccable en compagnie de ses danseurs du groupe Pokémon. Depuis la sortie de son premier opus G4LIFE en octobre dernier, c’était sa première apparition devant un tel public, cela lui a donc permis de conquérir de nouveaux fans car il a souvent été absent sur les grandes scènes. Avec des maillots du syli arborés, ou des T-shirt avec le slogan « ni soussou, ni malinké, ni peulh, ni forestier juste guinéen », des flammes et des pigeons blanc symbole de paix ont accompagné sa chanson discours de pyromane ou il remet chacun des acteurs politiques guinéens à sa place.

 

Degg J forece 3 signe son retour après un an d’absence

 

Cette 3eme édition du festival  Urban afreeka a été un moment de communion entre le groupe Degg J Force 3 et son public.  Ablaye et Moussa ne s’étaient pas retrouvés sur une même scène depuis le 29 janvier 2012 à l’occasion de la clôture de la deuxième édition du même festival. L’occasion a été belle pour fêter cette retrouvaille avec des tubes qui restent encore grave dans la mémoire des jeunes guinéens. Pendant leur prestation les deux frères ont surfé sur des tubes des 3 albums qu’ils ont eu à sortir sur le marché.

La question qui reste posée à quand le nouvel album du groupe si leur apparition sur scène se raréfie et surtout que le business commence à prendre le dessus ?

Rendez-vous donc pris pour la quatrième édition du festival qui se déroulera si tout va bien en début d’année 2014

 

Commenter

Commenter

l'info Guinée

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

Scroll To Top