Home / ACCUEIL / Filentre ‘’Tout à commencé avec un coup de cœur que j’ai eu en regardant sur youtube une vidéo de Banlieuz’art acoustic’’
Filentre ‘’Tout à commencé avec un coup de cœur que j’ai eu en regardant sur youtube une vidéo de Banlieuz’art acoustic’’

Filentre ‘’Tout à commencé avec un coup de cœur que j’ai eu en regardant sur youtube une vidéo de Banlieuz’art acoustic’’

filantreVenu en guinée à l’occasion de la  2eme Edition du festival Urban Afreeka, Filentre est issu d’un petit village proche de Montpellier en France. Né d’une mère québécoise et d’un père savoyard musicien. C’est  à la fois dans la musique jazz new Orléans et hard rock qu’est né l’artiste. Complètement autodidacte, Filentre s’est basé sur son oreille ultra-curieuse pour devenir un musicien et surtout un auteur compositeur dès l’âge de 10 ans.Sa venue en Guinée lui a permis  de faire des échanges avec des artistes de la place, il ne cache sans doute pas son envie de revenir en Guinée.  Filentre s’est prêté aux questions de Vision jeunes pour nous parler de sa carrière musicale ainsi que de son séjour en guinée

Vision Jeunes : bonjour qui est filentre pour ces milliers de lecteurs qui ne te connaissent pas ?

 

Bonjour à tous,
donc je suis Filentre, un jeune artiste français, qui évolue à Montpellier dans le Sud de la France.
Je suis chanteur auteur compositeur dans un style Chanson Reggae Pop. Je suis entouré de 7 musiciens professionnels sur scène et j’essaye de me faire connaître à travers la France et l’Afrique, et partager ma musique au plus de monde possible.

 

Vision Jeune : peux-tu nous parler de ta carrière musicale ?

 

Dès l’âge de 10 ans, je commençais à faire de la musique. J’ai très vite préféré faire mes propres chansons plutôt que celles des autres. A 12 ans j’écrivais mes 1ere chansons. Puis j’ai continué d’année en année à évoluer dans ma passion. Un premier album sous le nom de mon 1er groupe “Opinion”. A 18ans j’ai intégrer un groupe de hiphop, le Sir.C avec lequel je commençais à faire des concerts. Ensuite, après avoir parcouru et joué plusieurs styles de musique j’ai trouvé ma propres voie et je créé le projet Filentre.
Depuis plus de 3 ans maintenant je me suis entouré de musiciens talentueux qui apprécient ma musique et m’accompagnent dans ce projet. Nous avons sorti en été 2011 le 1er Album Filentre intitulé “Positif”. Depuis 2009 j’ai donnée plus de 50 concerts dans le Sud de la France et jusqu’en Martinique et en Guinée Conakry pour le festival Urban Afreeka.

 

Vision Jeunes : au mois de décembre dernier tu étais en guinée à l’occasion du festival Urban Afreeka, comment le contact s’est-il crée entre Meurs libre prod et toi ?

 

En fait c’était au mois de Janvier 2012. Tout à commencé avec un coup de cœur que j’ai eu en regardant sur youtube une vidéo de Banlieuz’art acoustic. J’ai vraiment aimé ces artistes guinéens et j’ai pris contact avec eux pour leur proposer un feat. On s’est finalement rencontré en Juin 2011 quand je les ai invité pour un concert que j’ai organisé à Montpellier avec Banlieuz’art et des artistes locaux. Une belle amitié est née entre Filentre et Banlieuz’art. Ensuite Abdou et Meurs Libre Prod m’ont invité à venir à Conakry pour le festival Urban Afreeka 2012. J’ai donné un concert au CCFG et un autre sur l’esplanade du Palais des Peuples devant 25 000 guinéens, c’était génial!

 

Vision Jeunes : en guinée tu as côtoyé plusieurs artistes et écouté beaucoup de sonorités, quel appréciation fais tu de la musique guinéenne ?
Oui j’ai rencontré beaucoup d’artiste de Guinée à cette occasion. J’étais déjà fan de banlieuz’art maisje me suis rendu compte que la Guinée regorge d’artistes talentueux comme Degg J Force 3, Joe dioubaté, Instinct Killer, fodé Baro, Ba Cissoko ou Singleton.
De la très bonne musique et des voix extraordinaire. Il y a vraiment de gros talents à Conakry qui méritent d’être connu en France et dans le monde. Je ferais de mon mieux pour faire connaitre les artistes guinéens dans mon pays. Big UP à tous ces gars.

 

Vision Jeunes : pendant ton séjour en Guinée qu’est ce qui ta marqué le plus ?
J’ai été touché par l’accueil chaleureux que j’ai pu avoir en Guinée, fasciné par la solidarité et l’esprit positif qui règne là-bas.
Les gars ce sont des débrouillards, et je souhaite que ce pays évolue dans le bon sens et qu’il retrouve une stabilité politique et l’unité si importante du peuple.

 

Vision Jeunes : comptes tu revenir en guinée  ou inviter des jeunes guinéens dans ton festival en France un jour ?
Oui bien sûr, le plus tôt possible. J’ai beaucoup d’amour pour ce pays. Pour ce qui est d’invité les artistes guinéens c’est déjà fait. J’ai organisé un nouveau concert le 27 Juin 2012 avec Banlieuz’art et Degg J Force 3. Je les ai accueillis pendant une semaine chez moi et on a passé d’excellents moments avec mes amis et les bonnes Vibes étaient là.

 

Vision Jeunes : quel sont tes projets d’avenir ?
Pour Filentre le projet est de continuer à évoluer, faire de plus en plus de concerts et vivre pleinement de la musique pour l’année 2013. Je compte aussi faire un deuxième album pour debut 2013.
En ce qui concerne la Guinée, on va créer une structure d’échange culturel franco guinéen pour développer de nouveaux projets et recevoir des subventions pour les mener à bien.

 

Vision Jeunes : quel est ton mot de la fin à l’endroit de tes fans en Guinée et à travers le monde ?
Wontanara for life! A très bientôt à Conakry!

 

Commenter

Commenter

l'info Guinée

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

Scroll To Top