Home / ACCUEIL / A bâton rompu avec la chanteuse Khady Diop
A bâton rompu avec la chanteuse Khady Diop

A bâton rompu avec la chanteuse Khady Diop

Elle est née au Sénégal et a passer la plus grande partie de sa vie en guinée. Elle n’a que 22 ans et devient déjà  l’une des plus grandes révélations de la musique urbaine de guinée. Cette tueuse sur scène a débuté dans un groupe de danse, découvrant son talent de chanteuse, KHADY sort sous la lumière des projecteurs lors de la sortie de la compilation URBAN AFREEKA dans le titre ‘’ PISTE DE DANSE’’ avec le groupe BANLIEUZ’ART. Elle  fait un genre musical imprégné de SOUL, RNB ou encore du JAZZ, sans doute un long chemin l’attendant pour confirmer son talent.

Vision Jeunres: présentez vous pour le bonheur de nos milliers de lecteur?
Salut je me nomme KHADY DIOP, je suis sénégalo-guinéenne. Je vis à Conakry, je suis artiste musicienne et metteur en scène.

La musique est-ce un choix pour vous ?
Bon ! Moi je n’ai jamais appris la musique d’ailleurs je n’ai jamais  pensé faire la musique. Vous savez dans la vie il ya beaucoup de choses qui nous arrivent qu’on n’avait pas prévues. En quelque sorte je l’ai trouvé en moi car depuis mon enfance j’aimais chanter et danser.

A quand datent vos débuts dans le milieu artistique ?
Je suis dans l’art depuis les années 2003-2004. Avant je dansais, c’est le groupe DECAPSULER qui m’a proposé de venir danser avec  eux, par la suite je suis devenue leader de DECAP-GIRLS. C’est en 2007  après ma tournée avec  FODE BARO que j’ai décidé d’arrêter la danse.

Pour quoi avoir quitté le groupe y a-t-il eu mésentente ?
Moi je dirai que y a pas le feu, il n ya pas de problème entre nous, la preuve est que  bien que tout le monde est loin mais on a toujours gardé le contact c’est pour dire que le courant passe, personnellement j’ai décidé d’arrêter  car je me disais que cela ne me rapportais rien, je le faisais par plaisir.

Pratiquez vous autres métiers à part la musique?
Oui ! Je travaille dans une société brésilienne de la place, j’ai mes répétitions de théâtre comme metteur en scène avec  THIAGUEL et d’autres personnes. Malgré que c’est pas du tout facile mais j’essaie de bosser avec mon planning très chargé de fois.

Depuis que vous avez posé sur URBAN AFREEKA  avec le tube ”Piste de danse”, on ne cesse de vous entendre accompagner certains artistes, pour quoi n’avez-vous pas d’album ?
Je dirai que dans la vie il ne faut jamais se presser car on ne finit jamais d’apprendre. Je me dis que tout le temps que je reste  cela me permet d’avoir une vision plus large, moi je n’ai pas envie de présenter du n’importe quoi à mes fans, parce que je les respecte. Vous savez c’est le problème des jeunes artistes guinéens. On veut juste sortir pour sortir et ca ne le fait pas chez moi. Je suis en cours de préparation et quand je sortirai ils verront que j’ai raison d’aller petit à petit, si vous regardez beaucoup de jeunes, après la sortie de leur album se retrouvent les mains vides tandis que qu’il y a des personnes qui en profitent.

Pour vous est-ce un manque de professionnalisme des artistes ou ?
Pour moi c’est un manque de moyens qui fait ces genres de choses. Si KHADY n’est pas encore sortie c’est l’une des causes car je ne veux pas  sortir un album et monter dans le même taxi que mes fans. Lors qu’on est pressé des sortir on signe des contrats n’importe comment et par fini on ne sait pas ou mettre la tête. C’est en Guinée seulement que l’artiste a du mal à vivre de sa musique. Aussi l’une des valeurs sures de l’artiste est sa rareté.

On juge KHADY d’avoir un style vestimentaire très provoquant qu’en pensez vous ?
Tout compte fait je n’oblige personne à me regarder, je reste moi-même, je m’habille comme je veux, ce n’est pas parce que les autres ne sont pas d’accord que je ne ferai pas ce que je veux du moment où quand je suis sur scène j’assure comme il le faut.

Il paraitrait que KHADY  sort avec  KING SALAMON  du groupe BANLIEUZ’ART ?
SOUL DAG ONE ! Soul c’est un frère pour moi, un cousin, on se connait depuis long temps mais le problème est que je suis dans une structure où il n’y a que des garçons, je suis la seule fille. En guinée dès qu’on te voit avec quelqu’un on raconte du n’importe quoi, sinon je suis aussi proche de MOUSSA MBAYE, ABLAYE, MARCUS… alors pourquoi SOUL. Moi-même j’ai entendu cela et ça nous a beaucoup fait rire.

Quels sont vos projets d’avenir ?
Sortir des albums, terminer mes études, avoir ce dont je rêve pour ouvrir un orphelinat parce que cela me tient beaucoup à cœur et pouvoir fonder ma famille.

Votre mot de la fin ?
Remercier vision jeunes qui permet aux gens de savoir que je ne suis pas ave SOUL rire, et je pense que les artistes que nous sommes doivent se battre pour donner quelque chose de constant. Et je ne terminerai sans encourager toutes les jeunes filles car être artiste n’est pas facile et pire quand on est une femme.

Diallo Mouctar Telly
Visionjeunes.com

 

 

 

 

Commenter

Commenter

l'info Guinée

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

Scroll To Top